« Les Volontaires chrétiens pour sauver la France ! »

Résultat de recherche d'images pour "ILLustration de jeanne d'arc"

Bonjour,

Parce que vous vous dîtes Français et vous n’êtes pas volontaires pour la France ?

Chaque Français est un volontaire pour la France, autrement c’est un étranger qu’il faut surveiller et recadrer avec justice, mais sévèrement, lorsqu’il enfreint nos lois.

Oui je suis un Volontaire chrétien pour sauver la France du désastre qui la menace. Pas vous ?

Mais entendons-nous bien. Les armes que nous préconisons d’utiliser contre l’ennemi ne sont pas des kalachnikovs, mais les armes de la Foi dont nous parle Saint Paul dans l’épître aux Romains:

11 Cela importe d’autant plus que vous savez en quel temps nous sommes: c’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru.

12 La nuit est avancée, le jour approche. Dépouillons-nous donc des œuvres des ténèbres, et revêtons les armes de la lumière.

13 Marchons honnêtement, comme en plein jour, loin des excès et de l’ivrognerie, de la luxure et de l’impudicité, des querelles et des jalousies.

14 Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus Christ, et n’ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises.

Que  DIEU qui est Père, Fils et SAINT-ESPRIT, vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie !

Gloire à la SAINTE TRINITE !

Merci !

JFL

8888888

 

26 juin 2018

Mis en cause, les Volontaires Pour la France dénoncent une fausse nouvelle

Communiqué des coprésidents des VPF Ivan Blot et le Général Antoine Martinez suite à l’interpellation de 10 personnes par les services antiterroristes :

Mail« Dix personnes liées à ce que les médias qualifient d’ultradroite radicale ont été interpellées samedi soir dans toute la France par les services antiterroristes dans le cadre d’une enquête sur un projet d’attaque ciblant des musulmans. Elles ont été placées en garde à vue.

Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur s’est empressé de saluer «l’engagement constant de la DGSI qui veille au quotidien à la protection des Français face à toute action violente, d’où qu’elle vienne». On peut regretter qu’elle ne se soit pas montrée plus perspicace avant le drame de Trèbes qui a fait 4 morts, dont le colonel Arnaud Beltrame. Quelques jours avant, la DGSI avait, en effet, adressé un courrier à Radouane Ladkim pour l’inviter à prendre contact avec ses services pour un entretien d’évaluation alors qu’il était fiché S !

A ce stade, rien ne permet d’affirmer que ce « commando », dispersé géographiquement, envisageait réellement le passage à l’acte. L’enquête ouverte le déterminera. On notera cependant le moment choisi pour cette arrestation, le président de la République ayant évoqué il y a quelques jours à peine, en condamnant violemment l’Italie dans l’affaire de l’Aquarius, la lèpre populiste qui monte et qu’il assimile au nationalisme.

Notre organisation des Volontaires Pour la France s’étant engagée résolument dans la défense de l’identité de la nation française et dans la lutte contre l’islamisation du pays est tout naturellement considérée radicale par certains. C’est le cas notamment d’un média classé, lui, radicalement dans la collabosphère en raison notamment de sa soumission à l’extrême-droite islamiste. Mediapart avait déjà le 8 avril dernier pris les Volontaires Pour la France pour cible et semble dans l’affaire de l’arrestation de samedi dernier en faire une nouvelle obsession en nous prêtant des intentions violentes et en cherchant à nous impliquer dans cette affaire abracadabrantesque. Il faut lui faire savoir que le jour de la parution de ce premier article nous a valu l’adhésion d’une cinquantaine de nouveaux membres. Ce média réitère aujourd’hui en nous faisant l’honneur d’un second article.

Il faut préciser qu’il n’y a rien d’étonnant à ce que des « journalistes » autoproclamés au service d’un média dont chacun connaît l’orientation ne supportent pas que des Français puissent avoir l’outrecuidance d’être fidèles à leur héritage historique, spirituel et culturel et, scandale suprême, le proclament et veuillent défendre leur identité. Ces pseudo-journalistes prennent d’ailleurs quelques libertés avec la déontologie journalistique car ils ne savent pas faire la distinction entre des faits et des commentaires. Et puis, s’ils avaient le sens et l’éthique du journaliste d’investigation, ils auraient au minimum pris contact avec l’un des coprésidents des Volontaires Pour la France, au moins pour sauver les apparences.

Il convient donc de rétablir la vérité et de rappeler quelques données fondamentales caractérisant notre organisation. Les Volontaires Pour la France sont une association légale, disposant de statuts approuvés par les services de l’Etat, et engagée dans une action qui s’inscrit dans le respect des lois de la République. Elle s’est engagée à défendre nos libertés menacées en respectant les lois et règlements de la République et les principes fondamentaux consacrés par la Constitution. En aucune manière, et n’en déplaise à ces journalistes et à ce média en mal de sensation, notre organisation n’est une milice ou un « groupuscule d’ultra-droite » aux objectifs obscurs et violents.

Ensuite, il faut rappeler que, contrairement à ce qu’indique Mediapart, notre organisation n’a pas été créée en réaction aux attentats de 2015/2016 mais que sa constitution correspond à un besoin de dénoncer et de combattre des politiques calamiteuses et dangereuses, insouciantes des dangers que représente l’immigration massive et incontrôlée, à l’origine inquiétante de l’islamisation dangereuse du pays.

S’agissant du fait qu’elle « recrute » des  militaires ou des membres des forces de l’ordre, il s’avère que, de façon assez naturelle, les gens issus de ces milieux professionnels sont bien évidemment sensibles à notre discours en raison de leur confrontation quotidienne aux réalités niées par nos dirigeants politiques et dissimulées par les médias traditionnels. Ce n’est donc pas chez ceux qui ont toujours servi fidèlement la France qu’il faut chercher ses ennemis.

Alors, n’en déplaise à certains, nous continuerons à nous faire entendre, nous poursuivrons notre action et notamment celle de lanceurs d’alerte, mais nous la conduirons également sans relâche pour convaincre les Français de la nécessité d’un sursaut collectif et par conséquent nous les appelons à nous rejoindre.

Enfin, certains médias ont évoqué rapidement notre organisation dans les commentaires entendus au cours de la journée. Nous les encourageons à inviter ses responsables à s’exprimer ne serait-ce que pour éviter les malentendus et les ambiguïtés. »

Publicités

Une réflexion sur « « Les Volontaires chrétiens pour sauver la France ! » »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s